top of page
  • Photo du rédacteurScandinavian Travel

SIGNALISATION ROUTIÈRE ET PARTICULARITÉS DE L'ISLANDE

Chaque pays possède un système de signalisation routière différent. C’est généralement plus évident entre les continents. Si c'est la première fois que vous conduisez en Islande, voici les panneaux routiers islandais que vous devez connaître.


Nous passons beaucoup de temps à sélectionner le  véhicule de location en Islande adapté  à nos besoins, en comparant la taille, le prix, les caractéristiques et même la consommation de carburant. Mais l’une des choses négligées est la préparation à la conduite. Pensez-y : combien de temps a-t-il fallu pour étudier pour votre permis de conduire ? En plus de l'examen pratique, vous aurez travaillé dur pour vous familiariser avec le code de la route et la signification des différents panneaux de signalisation que vous êtes susceptibles de rencontrer au cours de votre trajet.


Alors pourquoi louer une voiture et conduire dans un autre pays serait-il différent ? Après tout, si nous ignorons les panneaux routiers que nous voyons, nous risquons de recevoir une contravention ou, au mieux, un avertissement de la police de la circulation. Et ne soyez pas tenté de penser que parce que le conducteur qui vous précède a fait quelque chose, c'est légal. En Islande, une plus grande proportion de conducteurs que ce à quoi on pourrait s’attendre sont en vacances, surtout en été.


Comment lire les panneaux routiers islandais ?


Si vous avez l'intention de passer au moins une partie de vos vacances à conduire en Islande, n'oubliez pas qu'en général, les panneaux triangulaires donnent un avertissement, tandis que les panneaux circulaires signifient que quelque chose est interdit. Le mot « Stans » sur un panneau signifie s'arrêter, par exemple à un carrefour très fréquenté ou à un péage. Voici quelques-uns des autres panneaux routiers dont vous devez être conscient.


Panneaux routiers courants en Islande : limites de vitesse


Si nous n'avons le temps de considérer à l'avance qu'un seul type de panneaux routiers, il est très probable que ce soient ceux qui nous indiquent la limite de vitesse fixée pour chaque type de route.



Des cercles jaunes, bordés de rouges et portant des chiffres noirs, indiquent la vitesse autorisée en kilomètres par heure. Dans les zones résidentielles, cette limite est probablement de 30 km/h (environ 18 mph) ; ailleurs dans les agglomérations, elle peut atteindre 50 km/h. Pour être clair, les agglomérations sont signalées par un panneau représentant une silhouette noire d'un paysage urbain sur fond jaune :



Lorsque vous franchissez la frontière et quittez cette ville, le même panneau s'affichera mais il sera traversé par une ligne rouge diagonale. En dehors des zones peuplées, les routes en gravier ont tendance à avoir une limite de 80 km/h (49 mph), tandis que les routes goudronnées telles que la rocade peuvent être limitées à 90 km/h (55 mph).



Si vous voyez une limite de vitesse indiquée sur un panneau rectangulaire bleu avec des lettres blanches, il s'agit d'un panneau consultatif plutôt que obligatoire, mais cela vaut néanmoins la peine d'en tenir compte, car vous ne connaîtrez pas la route aussi bien qu'un local.



Quels autres panneaux routiers en Islande sont importants ?


À proprement parler, la réponse à cette question devrait être « tous », mais en réalité, certains sont plus utiles que d’autres au conducteur en vacances. Si vous prévoyez un road trip, peut-être pour  faire le tour du périphérique  ou accéder à l'intérieur montagneux du pays, il sera crucial de comprendre certains panneaux.


Panneau routier de surface de gravier


Certaines conditions de conduite en Islande présentent un danger potentiel, comme les revêtements inégaux des routes F du pays – ou même les routes en gravier. Par exemple, l'adhérence de vos roues sur ce type de surface meuble est moins efficace que si vous conduisez sur une surface pavée, ce qui affectera les distances d'arrêt. Vous ne voulez pas perdre le contrôle, alors faites attention à ce panneau qui vous avertit d'un changement de surface en gravier :



Panneau de pont à une voie


Un autre phénomène courant sur les routes islandaises est la présence d'un pont à une voie. Ceux-ci attirent de nombreux automobilistes en visite ; dans le trafic léger de l'Islande, il est facile de devenir complaisant face au danger présenté par ces ponts. Mais en fait, les accidents sont étonnamment fréquents, en particulier par mauvais temps, lorsque les distances d'arrêt peuvent être considérablement plus longues en raison de la glace ou de l'eau sur la route, surtout si vous conduisez en hiver . Vous devez freiner lentement à l’approche d’un tel pont et vous assurer que vous pouvez voir suffisamment loin sur la route pour être sûr de pouvoir traverser en toute sécurité. Un panneau similaire existe pour les tunnels à une voie. Parfois, la longueur du tronçon à sens unique est également indiquée sur le panneau.



Les collines et les virages aveugles doivent également être abordés avec prudence. Restez à droite, aussi loin que possible en toute sécurité (mais ne soyez pas tenté de conduire sur le gravier meuble de la bande d'arrêt d'urgence). Ralentissez à mesure que vous approchez et assurez-vous que si vous devez vous arrêter, vous pouvez le faire en toute sécurité. Mieux vaut être prudent, même si cela risque d'irriter le conducteur qui vous suit.


Panneaux routiers 4x4 en Islande


Les conducteurs de 4x4 s'attaquant à certaines des routes les plus aventureuses d'Islande devront être capables d'interpréter d'autres panneaux, comme celui qui avertit d'une  traversée de rivière non balisée . Si vous avez  loué un véhicule urbain 2 roues motrices  ou à faible garde au sol, ce type de traversée serait déconseillé car le risque d'immobilisation de votre voiture est important.



Certains panneaux en Islande avertissent d'une route difficile, généralement une route F :



Les plus difficiles de tous sont les tronçons de  route F précédés de ce panneau ci-dessus, et vous devez faire preuve de prudence même si vous conduisez un véhicule robuste et fiable, comme ceux de notre flotte de location de 4x4 . Si les Islandais l'appellent « Torleiði », cela signifie « terrain extrêmement difficile », vous devez tenir compte de leur avertissement. Soyez clair : des compétences de conduite avancées peuvent être requises !



Panneau de signalisation des animaux


Même sur de bonnes routes, si vous voyez un panneau routier indiquant du bétail de toute sorte, soyez particulièrement vigilant. Vous verrez des panneaux représentant des silhouettes de moutons, de vaches (représentant les animaux domestiques en général) et de chevaux, ainsi que d'animaux sauvages. Soyez particulièrement prudent si les moutons paissent en présence d'agneaux ; s'ils se séparent de la brebis, ils risquent de traverser la route pour la rejoindre et ils n'ont aucun sens de la route.



Conduite urbaine en Islande – Panneaux routiers courants


De tels panneaux sont très bien pour un road trip, mais qu’en est-il de la conduite en ville ?


La conduite en ville nécessite une toute autre base de connaissances. Au lieu des obstacles physiques créés par le paysage naturel, vous devrez être capable d'identifier les panneaux de signalisation qui traitent de problèmes plus banals tels que les restrictions de stationnement et le droit de passage. Apprenons-en quelques-uns !



Le premier cercle rouge avec une barre jaune signifie « Entrée interdite ». Cela signifie que vous ne pouvez pas tourner ou accéder à la route depuis la direction d'où vous venez. Mais vous pouvez accéder à cette route en utilisant une entrée différente.


Le deuxième cercle jaune et rouge signifie « circulation interdite ». L'interdiction de circuler s'applique à tous les véhicules, quelle que soit la direction. Vous ne pouvez tout simplement pas conduire dans cette zone. Si vous voyez exactement le même panneau mais, disons, avec une moto dessus, cela signifie que l'interdiction de circuler ne s'applique qu'aux motos. Ou des camions, ou des vélos... peu importe ce que le panneau indique.


Panneaux de stationnement en Islande


Interdictions


Le premier cercle bleu traversé par une seule ligne rouge signifie « Le stationnement est interdit ». Cela se traduit par : Vous ne pouvez pas laisser votre véhicule arrêté et sans surveillance temporairement. Cependant, vous pouvez vous arrêter, laisser votre véhicule et vos feux de stationnement allumés et attendre votre ami à l'intérieur pendant une courte période. A ne pas confondre avec le deuxième cercle avec un « X » rouge dessus. Cela signifie que le stationnement et l'arrêt sont interdits.



Panneaux de stationnement


La plupart sont explicites, mais vous ne voulez pas vous tromper et prendre un billet. D'ailleurs, si vous le faites, vous êtes tenu par la loi de le payer même si vous avez déjà quitté le pays et en pratique, votre société de location vous aura répercuté la charge.



Le premier panneau bleu signifie « Parking » et oui, c'est payant ! Le deuxième panneau précise que le parking est réservé aux voitures particulières. On retrouve le même panneau mais avec une moto, un camion ou une voiture électrique. Il s'agit juste de préciser à qui appartient le parking. Le troisième panneau indique que c'est pour les personnes handicapées. Enfin, le dernier panneau indique que le stationnement est limité à 30 minutes.



Signalisation routière et particularités de l'Islande


Ces significations des panneaux routiers islandais méritent d’être mémorisées ; Pour en savoir plus sur d'autres panneaux de signalisation en Islande ainsi que des conseils utiles pour la conduite, lisez  ce guide pratique  produit par la Direction de la circulation routière d'Islande.






13 vues0 commentaire

Comments


bottom of page